Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Contes et poèmes > SOUFFRANCE

SOUFFRANCE

vendredi 15 novembre 2002, par Charly Cigna


Pourquoi faut-il que l’âme de l’homme
S’élève par la souffrance ?
Pour quelle raison la douleur
Est-elle si bonne pédagogue ?
Le rire et la joie
Ne pourraient-ils nous enseigner,
Ne pourraient-ils graver
Nos mémoires aussi profondément ?
Pourquoi faut-il que la souffrance
Nous marque de son sceau ?
Quelle est la loi divine,
Quelle est la suprême volonté
Qui fait que nos vies
Se brûlent à ce feu ?
Est-ce de ne pouvoir
Apprécier une chose
Que lorsque l’on connaît
Son contraire,
Est-ce de ne pouvoir goûter le paradis
Qu’après avoir connu
Quelques miettes d’enfer ?...
Cela aussi est dans sa main
Et obéit à un mystérieux destin ...

Répondre à cet article

3 Messages

  • une fatalité ? 13 août 2004 12:22, par KPADONOU Norbert

    Il est aussi bon que l’on souffre si cela doit conduire à la gloire de Dieu. Job en réponse à sa femme disait qu’il est aussi bon d’otenir de la part de l’eternel de la soufrance comme nous obtenons aussi de bonne chose et sur ces paroles la bible atteste que Job n’a point péché par ses lèvres.De grâce ne confondons pas souffrance conséquences de nos péchés ou de notre paresse et souffrance agrée par DIEU.

    repondre message

  • SOUFFRANCE 23 mars 2008 20:09, par Petite-Fleur

    Quel cri déchirant de douleur au travers de ces lignes ... La souffrance ne vient pas de Dieu mais Il la permet parfois parce que c’est le seul moyen qui lui permette de nous parler, peu à peu. La souffrance peut, dans certains cas, nous éloigner de lui par l’amertume, la colère qu’elle déclenche en nous dans un premier temps mais elle peut aussi nous rapprocher de lui par tous les enseignements qu’on en peut en retirer, une fois l’épreuve passée.

    Vous avez le droit de crier votre douleur à votre Père Céleste. Job a aussi contesté avec son Dieu MAIS... il ne l’a jamais renié et a cru en lui jusqu’au bout de sa résistance.

    Continuez à lui confier ce qui vous fait mal et jettez-vous dans ses bras de Papa afin qu’il puisse petit à petit vous conduire jusqu’au plus profond de son coeur. Il vous aime tant et il reccueille toutes vos questions et vos larmes. Il va vous montrer combien Il a de compassion pour vous et vous retrouverez la paix ! Courage, le meilleur est devant vous !

    repondre message


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |