Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Actualité et Culture : une vision chrétienne du monde > Relations Eglises - Etat

La Fédération Évangélique de France Communique

Relations Eglises - Etat

Un toilettage urgent de la loi 1905 est souhaité

mardi 11 avril 2006, par Jean-Luc Tabailloux

« Le vendredi 10 mars dernier, la « Commission Machelon », chargée de mener une réflexion juridique sur les relations des cultes avec les pouvoirs publics, a auditionné la FEF.

La FEF a d’abord constaté par la voix de son président Dany Hameau , la forte et régulière croissance du protestantisme évangélique en France . Elle a ensuite souligné que de nombreuses associations cultuelles rencontrent des difficultés dans leurs rapports avec les pouvoirs publics.


La FEF a demandé que :

• Les dispositions existantes dans la loi 1905 soient appliquées.

Notamment celles qui garantissent la liberté d’expression de la foi dans l’espace public, au-delà de l’espace privé ou cultuel, et dans le respect de la liberté de conscience comme de l’ordre public ;

• De nouvelles mesures soient prises afin d’aider les pouvoirs publics à mieux comprendre et traiter les spécificités des associations cultuelles protestantes évangéliques ;

• L’égalité de traitement de tous les cultes soit appliquée dans toutes les communes de France ;

• L’État et les collectivités locales facilitent et favorisent l’accès des associations cultuelles à la location et à l’acquisition de biens fonciers ou immobiliers destinés à l’exercice public du culte.

La Fédération Évangélique de France a souhaité :

Un réaménagement de certaines dispositions de la loi 1905 :

• L’extension de la séparation à l’ensemble des territoires de la République ;

• La suppression de l’automaticité du lien entre la loi de 1901 et la loi de 1905 ;

• La codification des textes régissant les cultes en France portant notamment sur :

o les relations entre le monde cultuel et les pouvoirs publics : pourquoi pas un « code des cultes » ?

o le fonctionnement de l’association cultuelle, en particulier par clarification des obligations comptables et fiscales ;

o l’harmonisation du statut juridique, social et fiscal des ministres du culte protestants évangéliques.

La FEF se réjouit de l’attention et de l’intérêt que la commission a manifestés à ses observations. »

La FEF représente près de 725 lieux de culte dont plus de 415 Eglises locales.

P.-S.

Pour plus d’informations : visiter : www.lafef.com
Section : Presse

Répondre à cet article


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |