Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Nous avons lu pour vous > La vie s’arrête-t-elle à quarante ans ?

La vie s’arrête-t-elle à quarante ans ?

« L’homme et la crise de l’âge mur » (Jim Connway, Editions EBV, 250 pages)

lundi 9 juillet 2007, par Jean-Louis Théron


C’est sous ce titre provocateur que Jim Conway signe un ouvrage aux
éditions EBV, sous-titré : « L’homme et la crise de l’âge mur » (250 pages).
Le texte n’est pas tout récent, mais n’a pas pris une ride.
Hormis le fait que les exemples sont surtout parlants pour la classe
moyenne américaine, il décrit avec justesse les remises en question qui
touchent tout homme entre 35 et 50 ans.
Comme ce sujet reste encore peu abordé dans la littérature francophone, il m’a paru intéressant de le résumer ici.

Jim Conway commence et termine son livre par les deux parties de son
témoignage personnel : la dépression qu’il a traversée lui-même. Ceci donne au livre une valeur particulière, car l’auteur ne se place jamais en
donneur de leçons, ou en vendeur de « recette miracle ».

« Une réalité » décrit ce qu’est cette crise du milieu de la vie.
« Au plus profond de l’abîme » donne plus de détails sur les symptômes de la crise : désintérêt, angoisse, etc.

« Voies sans issue » avertit le lecteur des mauvaises solutions que l’homme pourrait alors envisager : aventure sentimentale, rupture complète avec sa vie, retraite anticipée.

« La vie évolue progressivement » redonne de l’espoir, en montrant les
avantages de la maturité acquise avec l’expérience des années.
« La crise des épouses » montre comment les femmes, en miroir, traversent cette tranche d’âge avec le bouleversement que constitue pour elles la ménopause.

« Soucis inéluctables » développe les défis à relever : s’occuper de ses
enfants devenus jeunes adultes, aider ses parents vieillissants, vivre une retraite heureuse et créatrice.

« Solutions » donne des pistes pratiques, et insiste sur l’importance de la
vie spirituelle, en s’appuyant notamment sur la biographie du prophète
Elie, qu’on trouve relatée dans la Bible.

En somme, un ouvrage plein de compréhension et de tact, jamais simpliste.

Dans le contexte de jeunisme ambiant, il fait bon lire un ouvrage comme
celui-là ! Si vous avez le vague à l’âme, ce livre vous aidera certainement à « retrouver la pêche ».

Répondre à cet article

1 Message


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |