Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Actualité et Culture : une vision chrétienne du monde > La Shoah : Version Vue et Corrigée par l’IRAN

La Shoah : Version Vue et Corrigée par l’IRAN

Appelons le mensonge par son nom !

vendredi 15 décembre 2006

Négation du génocide juif entre 1939-1945.

Plus c’est gros plus cela passe.

Mentez, mentez et médisez, disait quelqu’un... il en restera bien quelque chose. Plus le mensonge est répété, plus il pénètre la pensée d’un peuple. C’est le principe même de la publicité.


Le Président Mahmoud Ahmadinejad s’offre un colloque international pour historiens révisionnistes. Le but : nier la réalité du massacre antisémite organisé par le régime Nazi. Pour lui, 6 millions de Juifs passés aux fours crématoires ne sont même plus « un détail de l’histoire ». Cela ne lui coûte rien de l’affirmer et peut lui rapporter gros. D’autant plus que la haine ancestrale du juif est perpétuée journellement par tous les prédicateurs de la haine à grand renfort de médias. La religion est instrumentalisée et les médias du Moyen-Orient, et parfois même d’Occident, s’en font le relais.
Quand on est à court d’idées, c’est bien plus facile de faire des bombes nucléaires que de résoudre les problèmes économiques des Iraniens au quotidien. Quand on est dans la course au pouvoir, c’est une bonne technique que de se fabriquer un ennemi commun en ralliant les énergies du peuple contre une victime expiatoire, un bouc émissaire qu’on va diaboliser pour mieux le déshumaniser, et ensuite le traiter comme du bétail. Cela détourne l’attention des vrais problèmes. C’est bien connu.

Rien de nouveau sous le soleil : Nous sommes à nouveau en 1938...

Hitler et sa machine de propagande ont fait exactement la même chose suite à la récession entraînée par la crise de 1929. Certains analystes de l’Histoire comparent notre actualité à l’époque d’avant la 2e guerre mondiale et y voient des similarités alarmantes. La montée en puissance du Nazisme n’a trouvé en face d’elle que des « Chamberlain ». Des hommes de courte vue. Des pseudo hommes de « paix », démagogues au mieux, égoïstes et indifférents au pire, qui se sont couchés devant Hitler. Un des tyrans les plus sanguinaires de l’Histoire, qui a causé la mort de dizaines de millions de personnes, et pas que des Juifs. C’est pourquoi si nous cédons à la tentation de croire que nous sommes là uniquement en face d’un problème israélo-iranien, nous risquons de le payer très cher dans un très proche avenir. Si nous nous taisons aujourd’hui, comme se sont tus les démocrates européens de l’époque, par souci de sauvegarder leur petite prospérité personnelle nationale, le jugement nous atteindra. Juifs ou non, Israéliens ou non, il y en aura pour tout le monde.

Que nous apprend l’histoire récente sur les génocides ?

Un homme d’état disait récemment en substance ceci [1] : « Quand un dictateur, et tout un peuple qui le suit, parle de vous anéantir et de vous rayer de la carte : IL FAUT LE CROIRE ! » Il faut le croire et tout faire pour l’en empêcher. Se taire ou fermer les yeux serait criminel et inconscient. Se taire en sacrifiant les fils d’Israël sur l’autel des pétrodollars islamo-fascistes iraniens, nous entraînera tous au fond du précipice. Prions Dieu qu’Il nous délivre de l’indifférence face à un tel discours. Qu’Il ouvre les yeux de ceux qui nous gouvernent et leur donne le courage de prendre les mesures qui s’imposent. Interpelons les démocrates pour qu’ils ne cèdent pas à la couardise et au populisme électoral. Si « Paris vaut bien une messe », un juif, un peuple dont on annonce à nouveau l’extermination, combien vaut-il, lui, à l’argus de nos consciences ? Manifestons donc notre sympathie à ce peuple qui a déjà tant souffert et qui se sent de plus en plus abandonné de tous. Prions aussi pour ceux - dont on aimerait qu’ils soient plus nombreux - qui font de la résistance sous ces dictatures ignobles, et qui le payent souvent de leur vie.

« Je bénirai ceux qui te béniront... » Mais attention...!

Quand l’Éternel a fait alliance avec Abraham et sa descendance, Il lui a fait cette promesse maintes fois accomplie au cours de l’Histoire : « Je bénirai ceux qui te béniront... » [2]
Prions pour la paix de Jérusalem ! Prions pour la descendance d’Abraham qui nous a donné Moïse, les prophètes et le Messie ! « Paix sur la terre parmi les hommes qu’Il agrée » (Évangile de Luc). Paix aux hommes de bonne volonté. N’est-ce pas là le message de Jésus-Christ en cette période de Noël ? Mais cette paix est pour ceux qui la cherchent et qui y travaillent dur. Pour les autres, les lâches, les égoïstes, les violents, les meurtriers, qui envoient « les femmes et les enfants d’abord » au suicide, ainsi que tous les anti-Christs de ce monde, il ne reste que le jugement !
Car la promesse était accompagnée d’un avertissement terrible : « Je bénirai ceux qui te béniront... et je maudirai ceux qui te maudiront. » Soyons donc de ceux qui ont choisi la bénédiction en tant qu’individus comme en tant que nation. Soyons de ceux qui ont choisi la vie !

P.-S.

Signé : Pasteur JLT, un webserviteur de www.coeurnet.org et cosigné par divers pasteurs grenoblois s’identifiant au protestantisme évangélique français.

NDLR :
Ceci est un article d’opinion ne pouvant engager la responsabilité des églises protestantes soutenant le site www.coeurnet.org, même si ces dernières condamnent toutes la dérive révisionniste de l’Iran.

Notes

[1Benyamin Netanyahu http://www.jerusalemonline.com

[2La Bible : livre de la Genèse chapitre 12 versets 2 et 3

Répondre à cet article


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |