Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Témoignages > D’une recherche angoissée de Dieu à une vie radieuse à son service

D’une recherche angoissée de Dieu à une vie radieuse à son service

Témoignage de Yann, étudiant

mardi 21 septembre 2004, par Yann Roye


Bonjour, je m’appelle Yann ROYE, j’ai 22 ans, je suis né dans une famille agnostique. En ce qui concerner mes études, je viens de terminer ma licence IUP Génie Électrique et Informatique Industrielle, et je rentre l’année prochaine en maitrise IUP Génie Électrique et Informatique Industrielle.

Lorsque j’avais 16 ans, j’ai perdu ma grand-mère paternelle qui était très malade. J’ai été très marqué par la confiance à Dieu qu’accordait mon grand père, qui est catholique, et surtout par l’éthique de vie que le seigneur lui avait inspirée : il s’est occupé de ma grand-mère jusqu’à la fin, malgré ses propres problèmes de santé. A partir de là, j’ai commencé à penser à Dieu, j’ai commencé à croire en lui. Pendant deux ans je suis resté à me poser des questions, puis un jour j’ai constaté qu’effectivement, malgré tout l’amour que me portaient mes proches et mes amis, je n’étais pas stable dans le bonheur : il me manquait quelque chose.

J’ai pris la décision de me faire baptiser, je pensais que c’était obligatoire pour être reconnu par Dieu et pour pouvoir prier. J’ai rencontré un prêtre sur Grenoble qui m’a préparé au baptême pendant plus d’un an. Cependant beaucoup de points concernant le Seigneur me semblaient obscurs, mais à cette époque, je pensais que c’était simplement dû au fait que je n’étais pas baptisé, je pensais qu’après mon baptême tout changerait, d’un seul coup… Mais rien n’a changé, j’avais toujours le moral en dents de scie, je pensais que Dieu n’entrerait dans ma vie qu’après ma mort, que de mon vivant finalement je ne connaitrais pas Dieu. Ce que je ne savais pas, c’est que le Seigneur commençait déjà son travail dans mon cœur.

Et puis un soir j’ai rencontré Alexandra en dialoguant sur internet. Elle m’a fait découvrir le Seigneur sous un autre angle. Cela m’a amené à la réflexion dans bien des domaines et m’a fait prendre conscience de l’œuvre du Seigneur dans la vie de tous et cela a changé ma vie. J’ai commencé à fréquenter l’église de Brignoud et à étudier la parole du Seigneur : au groupe de Jeunes, pendant les messages et pendant les discutions avec les gens de l’église. Le sacrifice de Jésus à la croix, le don de sa vie pour nous sauver tous m’a énormément touché. J’ai pris conscience à ce moment là de l’amour immense que me portait le Seigneur, à moi qui n’avais jamais fait quoi que ce soit d’extraordinaire.

Le Seigneur a changé toutes mes perceptions, il a changé les étiquettes. Je me suis petit à petit détaché de ma vision matérielle de la vie, et j’ai essayé de consacrer plus de temps aux autres qu’à moi-même et surtout, j’ai commencé à réellement apprécier la vie. Ma vie, qui me semblait fade 1 an auparavant, me semblait à présent pleine de saveurs. Je me suis mis à parler à Dieu, à prier, à lui confier mes problèmes, à lui remettre mes journées, à le remercier pour tous les moments de bonheur.

A Noël dernier, j’ai été en Allemagne au congrès de TEMA MISSION. Et pendant le congrès, je pense que le Seigneur s’est adressé à moi, qu’il m’a demandé de faire des choses pour lui. Ma vie ne pouvait à présent se faire qu’avec Dieu. J’ai donc pris la décision de me faire baptiser.

Se faire baptiser est pour moi un engagement : un engagement à suivre les voies de Dieu. C’est aussi désirer faire ce que Dieu veut que l’on fasse de sa vie, car Dieu nous aime, et ce qu’il veut pour nous, c’est ce qu’il peut nous arriver de mieux . Le baptême c’est également vouloir changer, vouloir renaitre en Christ. Pour moi c’est un changement de corps : c’est échanger son propre corps contre un nouveau corps rebâti en Christ. Mais le plus important : c’est surtout une volonté de vivre avec Dieu sur Terre et éternellement.

Mes objectifs de vie ont donc quelque peu changé. Je désire vraiment suivre le Seigneur et faire sa volonté. Je pense que le Seigneur m’a appelé à l’étranger, je ne sais pas où, ni quand…ni comment, ni pourquoi d’ailleurs… mais je suis confiant, confiant du fait que ces incertitudes disparaitront dans le futur. Je vois l’avenir avec le Seigneur comme un avenir radieux, à son service et au service de mon prochain.

Je suis plus que confiant en mon avenir, que ce soit du point de vue des études, du point de vue professionnel ou sentimental car j’ai décidé de placer cet avenir en Dieu. C’est selon moi la clef pour avoir une vie équilibrée en tout point, pour pouvoir jouir pleinement de notre vie sur terre, et surtout pouvoir jouir éternellement de la présence de Dieu.

Le Seigneur a bouleversé ma vie et il en a fait quelque chose d’agréable et de merveilleux. Pour conclure je voudrais vous laisser un verset : Épitre de Paul aux Éphésiens, chapitre 2 versets 8 à 10 : « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu ; ce n’est pas le fruit d’œuvres que vous auriez accomplies. Personne n’a donc de raison de se vanter. Ce que nous sommes, nous le devons à Dieu ; car par notre union avec le Christ, Jésus, Dieu nous a créés pour une vie riche d’œuvres bonnes qu’il a préparées à l’avance afin que nous les accomplissions. »

Répondre à cet article

2 Messages


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |