Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > La bonne nouvelle > Chercher, trouver, connaître Dieu...

Chercher, trouver, connaître Dieu...

Comment cela peut-il se faire ?

samedi 23 novembre 2002


1. Connaître Dieu, OUI, C’est possible !

Même si vous n’avez pas encore fait l’expérience de Dieu par la foi, sachez qu’il vous connaît et qu’il vous aime. Son désir profond est de venir à vous dans une relation personnelle, et pour cela, il promet à chaque individu :

« Je me laisserai trouver par celui qui me cherche de tout son cœur »
Jérémie 29,13

Dieu est là. Il nous est proche comme l’air que nous respirons. Contrairement à l’homme, les barrières de l’espace et du temps ne peuvent contenir Dieu.

« Dieu n’est pas loin de chacun de nous »
Actes 17,27

Si pour vous, Dieu est infiniment lointain, s’il est un être supérieur quelconque et peut-être impossible à connaître, alors continuez de lire car il est possible de faire sa connaissance !

2. Un seul et unique obstacle !

Le seul et unique obstacle est notre péché (l’incrédulité, la méfiance, la désobéissance, la révolte) face à Dieu.

C’est le choix :
- d’un style de vie centré sur soi-même dans l’indépendance de Dieu,
- du refus de l’autorité de Dieu dans sa vie (une rébellion ouverte et réfléchie contre Dieu.)
De cette vie sans Dieu, sans considération de ses commandements, résultent d’autres péchés qui, en s’accumulant forment comme une montagne qui pèse sur notre existence.
Nos péchés nous séparent de Dieu et par là, de la vie éternelle.

La Bible dit :
« Ce sont vos torts qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face, et l’empêchent de vous écouter. »
Esaïe 59,2

L’obstacle principal est donc en nous, dans notre refus de Dieu car nous voulons vivre notre vie comme nous l’entendons.
Y-a-t-il un chemin pour retourner vers Dieu ?

3. Dieu vient vers nous

Bien que nous ayons tourné le dos à Dieu, il nous aime. Il nous cherche. Il nous suit. Il vient à notre rencontre. C’est la Bonne Nouvelle (l’Evangile) pour nous tous. Pour Dieu, nous avons une si grande valeur qu’il laissa clouer son Fils Jésus-Christ sur la croix et mourir pour nos péchés.

« Dieu prouve son amour envers nous, en ce que,
lorsque nous étions encore pécheurs (des ennemis de Dieu),
Christ est mort pour nous »

Romains 5,8

Dieu le Saint, celui qui aime :
Jésus devient le pont entre Dieu et nous, les humains. C’est pourquoi il pouvait dire de lui :
« Je suis le chemin, la vérité et la vie.
Personne ne vient au Père que par moi. »

Jean 14,6

Moi, être humain séparé de Dieu :
Du côté de Dieu, tout est accompli. Il a fait le premier pas vers nous. Maintenant, c’est à vous de faire le pas vers lui.

4. Comment venir à Dieu ?

Si l’incrédulité est le péché par excellence, la clef pour aller à Dieu est donc de croire en lui. Croire en Dieu implique que je me détourne de ma vie passée et que je me tourne vers lui dans un confiance totale.

Croire = relation avec Dieu par l’acceptation de Jésus-Christ !

J’ai la possibilité de faire demi-tour et d’avouer à Jésus toute ma vie ratée.
Il me pardonne alors chaque acte commis contre sa volonté.
La Bible me donne cette promesse :

« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »
1 Jean 1,9

Maintenant, comment venir à Dieu ? Priez, parlez avec Jésus-Christ.
De cette façon, vous allez faire l’expérience de la réalité de Dieu dans votre vie.

5. Votre décision

Tout dépend maintenant de votre réaction face à l’offre de Dieu en Jésus-Christ.
Une prière seulement vous sépare de Dieu. Comment pouvez-vous accepter Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur personnel ? La prière qui suit est un exemple.

« Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché ; Faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Convertissez-vous et vivez. »
Ezéchiel 18 versets 31 et 32

Priez :

« Seigneur Jésus, je viens maintenant à toi. Je te remercie de ce que tu veux bien m’accepter et faire de moi un enfant de Dieu. »

« Pardonne-moi ma vie passée que j’ai vécue sous ma propre autorité. Voici tous les péchés que j’ai commis » : (Avouez maintenant à Jésus-Christ tous les péchés, tous les torts dont vous êtes conscient).

« Je te remercie de ce que tu m’as pardonné à présent tous les actes accomplis contre ta volonté. »

« Viens maintenant dans ma vie. A partir d’aujourd’hui, tu es mon Seigneur, celui qui dirige toute situation et décide de toute question. Ta Parole, la Bible, sera pour moi la seule règle de conduite. »

« Parce-que tu vis maintenant en moi, je veux vivre de ta force chaque jour. »

« Je te remercie de ce que désormais, personne ne peut plus jamais m’arracher de ta main. Maintenant, je t’appartiens, Seigneur Jésus. Amen. »

6. Ce que Dieu vous promet dans sa Parole

Le Pardon :
« Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige »
Esaïe 1,18

« C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés. »
Esaïe 43,25

La filiation avec Dieu :
« Mais à tous ceux qui l’ont reçu (Jésus-Christ), à ceux qui croient en son nom, Il a donné le pouvoir (le droit) de devenir enfants de Dieu. »
Jean 1,12

La vie éternelle :
« Je vous ai écrit ces choses,
à vous qui croyez au nom du Fils de Dieu, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle. »

1 Jean 5,13

« Je (Jésus-Christ) leur donne la vie éternelle. »
Jean 10,28

« Celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé a la vie éternelle. »
Jean 5,24

L’exaucement dans la prière :

« Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, Il nous écoute. »
1 Jean 5,14

La vie de plénitude :

« Jésus-Christ est venu afin que nous ayons la vie en abondance »
Jean 10,10

7. Aide pour celui qui marche avec Jésus

Après ce premier pas, vous devez en faire d’autres afin de grandir dans la foi. Jésus-Christ vous y aidera !

Lisez et étudiez la Bible, la Parole de Dieu.

Jésus dit :
« Sondez les écritures car ... ce sont elles qui rendent témoignage de moi. »
Jean 5 verset 39

« Ta parole est la vérité. »
Jean 17 verset 17

Adressez des prières à Dieu (louanges, remerciements, confessions, prières d’intercession).
« Seigneur Jésus, j’ai besoin de toi. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je te reçois comme mon Sauveur et mon Seigneur. Sois le maître de ma vie. Fais de moi la personne que tu voudras que je sois. Amen »

Entretenez une relation avec des personnes qui ont également pris une décision pour Jésus-Christ car ainsi vous recevrez encouragements et directives pour votre vie chrétienne.

P.-S.

Adaptation d’un texte de G.Marchal et H. Blatt
Mission des traités de Dijon, 6 rue des Véroniques, 21600 Longvic

Répondre à cet article

7 Messages

  • > Chercher, trouver, connaître Dieu... 13 juillet 2003 22:10, par Koffi raymond

    salut les frers et en christ

    Je vient au travers de votre sit pour agrandir ma connaissance spirituelle en vous posant quelques sur la vie active.
    - J’aimerais savoir si un chretien a le droit de se marier avec une femme qui est agée que lui,
    - s’il peut aussi se marier une femme de religion differente ?

    repondre message

    • Bonjour Frère,

      J’étais entrain de faire des recherches pour ma prédication de Dimanche et je suis tombé sur votre question. Question qui est très intéressante, je ne vous cache pas que j’ai été un peu surprise par celle-ci, vous n’avez jamais reçu d’enseignement à ce propos ?

      Il n’y a rien de mal à ce marier à quelqu’un de plus agé que soit, je connais quelque amis chrétien don s’est le cas, et qui était la volonté du Seigneur et qiu aujourd’hui sont heureux ensemble. Mais cependant, pour ma part, il y a des limites, si la différence d’âge est assez élévé (10-20 ans) il est de votre devoir de vous posez la question, si votre choix est vraiment basé sur l’amour ou un problème bien plus profond que ça, c’est à dire la recherche d’une mère par exemple. un conseil, priez et resté à l’écoute de ce que Dieu désire vous communiquer à ce sujet, demandé lui si quelque chose de plus profond ce cache derrire ce choix, soyez sûr que Dieu vous répondra, restez attentif à sa voix.

      En ce qui concerne votre deuxième question, je serai sincère et direct, ce n’est pas rien qu’ un avis personnel, mais s’est également, un conseil venant de la Parole elle-même, Dieu ne désire pas que nous nous mélangions au monde (dans le domaine du mariage) d’autant plus que votre partenaire adhère à une autre religion, ceci est dangeureux pour votre couple, peut-être pas dans l’immédiat, car au début tout est rose et violet, mais comment cela se passera quand vous aurez un enfant ? l’un voudra le baptiser, l’autre pas. l’un voudra l’amener au temple, l’autre à la mosquer (par exemple). Quelle éducation désirez vous donnez à votre enfant ? Ne désirez vous pas qu’il soit heureux ? sachant que connaître Dieu c’est être heureux, et remis dans les mains d’un Dieu vivant qui peut sauver sa vie ? Vous êtes bien placez pour savoir que seul Dieu sera la source de sa joie, voudriez vous le priver de cette bénédiction et le nagé dans un bain de confusion entre ces deux religions ? N’oubliez pas que ce choix affectera votre enfant, mais aussi vous même. Deux religion différentes sont deux manière de vivre différentes. La volonté de Dieu pour un couple, est qu’il soit unit, suivant Jésus tout deux, car à deux dans le même esprit, c’est être plus puissant encore pour le royaume de Dieu. Le Seigneur veut vous rendre heureux, pas l’inverse. Il désire vous donnez celle qui vous complètera dans tout les domaine, différent, mais complémentaire.

      Je sais qu’il n’est pas facile de trouver chaussure à son pied, mais soyez sûr que Dieu ne vous oubliera pas pour ce domaine de vôtre vie. La grandeur de votre amour pour Dieu, vous aidera à faire votre choix.

      Soyez bénis, et que Dieu soit votre guide,

      Fraternellement

      repondre message

      • Bonjour !

        En ce qui concerne la deuxieme question a propos du mariage mixte, je comprends votre point de vue et c’est vrai que la personalite dominante prend le dessus sur les decisions importantes, ce qui peut poser probleme. Entre deux religions differentes (chretienne, juive, musulmane, etc..), oui, je suis d’accord, c’est un choix tres difficile, surtout avec des enfants. De plus, il ne faut pas se lurer en pensant qu’on pourra « convertir » l’autre.

        Cependant, quand un des parents est completement ignorant de Dieu (ou meme possede par des forces negatives), c’est egalement difficile, je dirais meme plus, c’est une mission ! Les forces negatives vont jouer sur les decisions de l’education de l’enfant, l’inciter ou le convaincre que Dieu n’existe pas (et souvent donc commettre des peches), surtout dans notre societe materialiste et basee sur les plaisirs de la chair (peches).

        Personnellement, j’ai ete concue de pere catholique (passif) et de mere dominante, soit disant « athee ». J’ai eu une education tres (trop) libre et par ex, j’ai appris a nager plutot que d’aller au cathechisme (drole de choix que l’on m’avait donne a 6/7 ans, non ? pourquoi pas les deux ?).

        Mais heureusement pour moi, j’ai appris et compris (apres beaucoup d’annees et de fautes) de l’education chretienne de mon pere et de sa mere. Malgre tout, ls ont pu me donner un modele positif. j’ai toujours eu l’Espoir et prie Dieu de se faire connaitre a moi, aussi, en comparant, parce que l’attitude de ma mere n’avait aucun sens. Comment meme renier un instant le monde spirituel, l’existence de Dieu et les consequences du peche ?

        Ces mariages mixtes sont donc importants dans le sens ou la personne croyante a un devoir de « sauver » son/sa partenaire/et ses enfants. Je pense que c’est definitivement un role que Dieu nous donne, une opportunite de Le servir. Il faut dire quand meme que malgre toutes les circonstances differentes de notre vie, nous avons tous une relation personnelle avec Dieu, donc nous avons tous une chance de nous tourner a lui.
        Il est evidemment plus facile de se marier avec une personne qui ait les meme convictions....

        repondre message

  • Chercher, trouver, connaître Dieu... 30 septembre 2007 22:33, par GUY WILLI

    Soyez beni dans le nom de Jesus

    Je suis le frère AGNIMEL GUY WILLI provenant de la cote d’Ivoire precisement (Afrique de l’Ouest)
    Il faut savoir que j’ai été convaincu par cet article, celà m’a beaucoup fortifé à aimer Dieu d’avantage.
    Il faut aussi savoir qu’avec DIEU tout est possible.
    alors confions-nous sincèrément à lui et on verra.
    Qu’il vous benisse !!!
    aguywilli yahoo.fr

    NB : Laissons nos problèmes et suivons Dieu.

    repondre message

  • je viens de lire l’atricle qui est très intéressant mais qui m’interpelle également. Puisque nous devons nous confier à Dieu en toute sincérité pour nouer une relation avec lui, pourquoi devons-nous réciter des prières ? Ne pouvons-nous pas le faire avec nos propres termes pour dire ce que nous avons dans le coeur ?

    repondre message

    • Chercher, trouver, connaître Dieu... 6 mai 2008 18:01, par miche

      Bonjour,

      Je veux seulement dire que la prière c’est converser avec Dieu et cela vient du coeur. On ne peut pas réciter des prières qui ne sont pas de nous. Merci. Que le Seigneur vous bénisse en abondance.

      repondre message

      • Chercher, trouver, connaître Dieu... 11 novembre 2008 01:50

        Bonjour,
        J’aimerais réagir par rapport à la première réponse qui a été donnée.
        - Quant à l’âge : Dieu se soucie-t-il vraiment de l’âge ? Il faut demander à Dieu de nous éclairer dans nos choix : sont-ils guidés par l’amour uniquement ? Est-ce la personne que Dieu a choisi pour moi ?

        - Quant aux mariages de personnes de différentes religions : je trouve la première réponse un peu sectaire. Dieu regarde-t-il à la religion ? ou au coeur ? Vous aurez beau être un fervent religieux, tant que votre coeur n’appartient pas à Dieu, vous n’hériterez de rien...Il ne faut pas confondre religiosité et amour de Dieu. Parfois, certaines religions nous conduisent à la religiosité : la pratique de certains rituels, observation de règles alimentaires...mais à quoi servent ces rites si notre coeur n’appartient pas à Dieu ? Une seule religion de peut conduire à Dieu, comme beaucoup peuvent perdre les âmes...Qu’est-ce qui est essentiel ?

        Si certaines religions ne sont pas centrées sur Dieu, comment alors pourrions-nous accomplir la mission qui nous a été donnée d’amener l’Homme à Dieu si ne ne pouvons nous « mélanger » à eux ?

        1) Difficulté dans le couple : certes, dans certains couples, la « religion » peut vite devenir un sujet de dispute. Ce qui nous amène à la question de savoir si l’autre est vraiment fait pour nous : aimer l’autre c’est aussi accepter ses différences, qu’on les connaisse d’avance ou non (il se peut très bien que votre conjoint change de religion entre temps...que fraudrait-il faire alors ? divorcer ?)
        Le choix de son conjoint (pour la vie, ce qui n’est pas rien) doit être fait en accord avec la volonté de Dieu : qui Dieu a-t-il choisi pour nous ? et nous devons accomplir sa volonté, même si aux premiers abords elle peut ne pas nous plaire...Dieu sait ce qu’il fait.
        En outre, quelque fois, Dieu nous donne une mission : convertir notre conjoint. Toutefois, dans certains cas, il faut également accepter le fait que c’est peut-être notre conjoint qui a reçu cette mission...
        A partir du moment où Dieu est avec tous les deux, il unira le couple...
        C’est juste une question d’amour et de foi.

        2) Rôle des parents : il est du devoir des parents d’enseigner à leurs enfants les valeurs morales et de permettre à l’enfant de connaître les préceptes « religieux » . quel mal y a-t-il d’inculquer 2 religions différentes ? Il s’agit avant tout du choix des parents aimants. Ces mêmes parents doivent également laisser la liberté de choix à leurs enfants plus tard, comme nous la laisse notre divin père.
        De toutes façons, tôt où tard, l’enfant devra choisir de suivre Dieu ou non...quelle que soit la religion dans laquelle il a été élevé. En tant que parents, il faut savoir aimer son enfant tel qu’il est, et non pas tel que nous voulions qu’il soit : on ne peut le forcer à aimer telle ou telle religion, mais on peut le mettre sur la voie qui le mènera à aimer Dieu...c’est notre devoir le plus important.
        Car le centre de notre vie doit être Dieu, et pas notre religion.
        En ce qui concerne les personnes athées ou agnostique : elles devraient laisser celui qui croit enseigner à l’enfant. Ce n’est pas parce qu’on ne croit pas que cela n’existe pas. Elles ont quand même le droit de parler à l’enfant de ses croyances (ou absence de croyance) : mais on ne peut pas occulter à l’enfant certaines choses parce qu’on n’y est opposé ou que l’on n’y croit pas.
        Aimons assez pour laisser l’autre exister et aimer Dieu.

        - Sur les prières : effectivement, je suis d’accord avec la dernière réponse...la prière doit venir du coeur. On peut également demander à Dieu de nous aider à prier ou se baser sur sa parole pour prier (citer des versets...) Confie toi en l’Eternel : on ne peut parfois pas se confier à lui en récitant des prières toutes faites, par contre, dès qu’on récite la prière avec conviction et que cela vient du coeur, même si elle n’est pas de nous même, c’est prier quand même...tant que cela vient du coeur.

        repondre message


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |