Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Contes et poèmes > Alice au pays de l’informatique

Alice au pays de l’informatique

lundi 28 octobre 2002, par Claude Sarra

Et si nous partions d’un conte afin d’essayer de comprendre ce que semble être le monde virtuel...
Vaste champ dont nous n’explorerons qu’une modeste partie.


On pourrait imaginer une autre histoire que celle d’Alice au pays des merveilles : « Je m’étais endormie au pied d’un immense ordinateur, quand, tout à coup, un vendeur de matériel informatique me réveilla. D’un air convaincant, il me dit : »Venez... Dépêchez-vous d’entrer dans l’ordinateur ". Je fis le pas et l’écoutais parler d’avenir, de modernité, de progrès, de performance... Convaincue par ses arguments, j’entrai dans ce monde futuriste codifié, informatisé, virtuel. Une nouvelle aventure se profilait devant moi ; j’étais comme en voyage dans un pays inconnu. Cela m’incita à rester éveillée et vigilante aux moindres bruits suspects.

Cette histoire pourrait ressembler à la nôtre. En douceur, l’informatique s’installe dans nos maisons et prend de plus en plus de place. L’entourage s’en accommode, parfois difficilement, conçoit de nouveaux repères et vit avec, faute de pouvoir faire autrement. L’ami du départ peut-il par la suite devenir un intrus ? Essayons, avec objectivité, de voir les avantages, et peut-être les inconvénients, qu’occasionne dans un foyer la venue d’un micro-ordinateur. La Bible est le moyen que Dieu nous donne pour avoir du discernement et de la sagesse alors ne nous privons pas d’un tel cadeau et ayons soin d’être attentifs et sensibles à l’action du Saint-Esprit dans nos coeurs pour se laisser persuader et encourager à mieux faire.

La sagesse de Dieu donne du bon sens et de l’intelligence pour celui ou celle qui aime sa Parole :

« Enseigne-moi le bon sens et l’intelligence ! Car je crois à tes commandements. »
Psaume 119:66

L’ami

Quels peuvent être les avantages de l’informatique ?
- pour notre travail, nos études : finis les livres entassés les uns sur les autres, nous glissons une disquette ou nous nous connectons à Internet et nous avons toutes les bibliothèques à notre portée. Gain de temps, possibilités de recherches énormes, facilité d’enquête, confort d’étude, mise en page rapide sont des arguments convaincants.
- Le foyer, le travail, l’église peuvent bénéficier de ces techniques de pointe.

Pour le chrétien, ce potentiel de technologie l’aide à être plus efficace dans ses études bibliques et dans son service dans l’église. Paul n’exhorte-t- il pas à travailler de mieux en mieux à l’oeuvre du Seigneur ?

"Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables,
travaillant de mieux en mieux à l’oeuvre du Seigneur,
sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur."
(1 Co 15:58)

A propos des biens périssables Henri Thiessen, dans un de ses ouvrages, souligne : « Bien qu’ils aient en eux-mêmes une valeur temporelle, ils peuvent servir de moyens pour répandre l’Evangile ». L’informatique, utilisé à bon escient, peut être un outil utile à l’évangélisation.

«  Faites tout pour la gloire de Dieu. »
(1Co 10:31)

L’intrus

Nous avons énuméré quelques avantages de l’informatique. Maintenant, essayons d’en discerner les inconvénients. Il ne s’agit pas ici de dénoncer les imperfections techniques d’utilisation ou de faire des reproches sur la qualité du matériel, mais simplement de porter un regard objectif sur les problèmes relationnels qu’engendrerait l’excès d’utilisation de cet appareil.

L’intrus peut utiliser différents chemins pour perturber le foyer :

- L’Excès
- La violence

L’excès

Combien de temps passons-nous devant l’écran de l’ordinateur ? Dans Romains 13 verset 13 , il nous est dit de « marcher loin des excès » . Toute démesure, toute exagération tendent des filets difficiles à franchir. Nous ne sommes pas à l’abri des effets passionnels causés par la « fièvre » de l’informatique. Si certains en sont affectés, Dieu peut les délivrer du filet de l’oiseleur (Psaume 91.3) . Les paroles de Paul dans 1 Co. 6.12 sont toujours d’actualité. Poussé par l’esprit de Dieu, il affirme :

« Tout m’est parmis, mais tout n’est pas utile, tout m’est parmis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. »

L’excès peut entraîner un manque de communication avec le conjoint et les enfants et cela peut-être une source de conflit. Trouver un juste équilibre, en restant conscient des priorités relationnelles, est le meilleur garant d’une bonne santé du foyer.

La violence

Nous savons par expérience que notre environnement contribue à faciliter ou à rendre difficile l’oeuvre du Saint-Esprit en nous. L’ennemi de nos âmes, de notre paix intérieure peut prendre différents visages. L’ordinateur peut être un instrument de plaisir, de travail, de défi, de combat, tout dépendra du motif de son utilisation. Il n’est pas rare de voir l’enfant ou l’adulte s’emporter devant un jeu à caractère violent et être incité à l’agressivité. Un sentiment belliqueux, malveillant, méchant ou querelleur peut surgir sans prendre garde et agir sur nos émotions.

Soyons vigilants, nous les parents non seulement pour nos enfants mais aussi pour nous-mêmes. Le coté relationnel en dépend. Cette liberté que nous avons en Christ doit nous inciter à rester équilibrés et sereins pour éviter le joug de la servitude. (Gal 5:1)

Réflexions

- L’ami : aide, soutient, soulage, donne sans attendre en retour.
- L’intrus : dérobe, perce, envahit, détruit, divise. |

L’informatique est-il pour nous un ami, un intrus ou les deux à la fois ?

A chacun de s’examiner, de retenir ce qui est bon (1 Thes. 5.21) et de s’abstenir de toute espèce d’intrus. Nous sommes à l’âge du Fax, de la télévision câblée et par satellite, d’lnternet, du téléphone portable, du virtuel. Tout va très vite, trop vite peut-être. En quelques dizaines d’années, la technologie, les sciences ont pris un tel essor et une telle importance dans nos vies que nous en oublions de nous asseoir. Le coeur de l’homme sans Dieu ne reste-t-il pas le même depuis l’origine des temps ? François Mauriac a pu dire très justement : « Nous savons voler comme les oiseaux, nager comme les poissons, savons-nous marcher comme des hommes ? »

Le monde se modernise, s’informatise, mais continue d’ignorer Dieu. Notre société met sa confiance dans l’homme, rejetant la Parole de Dieu. Toutes ces inventions nouvelles peuvent être réjouissantes mais donnent un sentiment de puissance dans un monde en grande partie ennemie de Dieu. Albert Einstein n’aurait certainement pas voulu Nagasaki et Hiroshima, ses découvertes ont abouti à des situations dramatiques.

Exhortations

Le chrétien peut-il être exempt des excès informatiques ? Nous nous rassurons en pensant que nous en sommes à l’abri. Il est vrai que Dieu ne permettra pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces et que la Parole de Dieu, avec l’action du Saint-Esprit, nous garde des tentations. Mais il est aussi vrai que l’homme a une part à faire pour rester dans la sainteté et dans l’obéissance à Dieu. Combien de fois l’apôtre des païens, Paul, nous exhorte-t-il à rester prudent, veillant et à ne pas se laisser entraîner par les séductions :

«  Ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe. »
( 1 Co. 7:31 )

La vraie réalité est celle qui nous est dévoilée par Dieu dans la Bible. L’informatique est un élément terrestre, utile mais non indispensable à la vie spirituelle du disciple. Si cet outil facilite certaines de nos activités, il doit rester néanmoins au service de l’homme et non le contraire.

Conclusion

Cet article n’a pas pour but de faire le procès de l’informatique, il veut être un modeste signal d’alarme. Gardons nos priorités intactes dans les domaines spirituel et familial. Que l’ordinateur reste notre ami. Sachons le maîtriser avec intelligence et sagesse. Posséder un ordinateur n’est pas en soi un danger si nous ne nous laissons pas dominer par lui :

«  Car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. »
(2 Pierre 2:19)

P.-S.

Cet article est publié avec l’accord de la rédaction du magazine « GRÂCE et PAIX »
- Communauté Evangélique Le Refuge - BP 04 - 01190 Pont de Vaux

Répondre à cet article

2 Messages

  • > Alice au pays de l’informatique 30 janvier 2004 12:20, par G. S. Patrick

    Tout d’abord je voudrais souhaiter que DIEU dans sa sagesse vous comble ! Un tel portail pour nous chrétiens et informaticiens, c’est une merveille et je vous encourage ! A l’heure de la fameuse mondialisation et globalisation, puisse DIEU nous éclairer !
    Dieu nous bénisse et bénisse Israël !
    Patrick’

    Voir en ligne : « Alice au pays de l’informatique »

    repondre message

  • Alice au pays de l’informatique 30 mars 2008 15:20, par Petite-Fleur

    J’ai 60 ans et c’est seulement depuis une année que je me suis mise à l’ordinateur et à internet. Bravo pour cet article, il décrit si bien ce que je ressens... face à une vie longue sans ordi !

    Malgré tous les avantages qu’internet apporte, je regrette tout de même le stress, la nervosité - particulièrement chez nos enfants et petits-enfants - qu’il procure malgré nous. Les jeux d’antan, les plaisirs simples... ça c’était précieux et on vivait davantage les uns avec les autres ! Mais je reconnais que j’apprécie particulièrement toutes les émissions et les sites chrétiens que l’on peut visiter ainsi que les messages directs qu’ils nous apportent. J’ai souvent été réconfortée par eux alors... bienvenue à internet dans ma vie, mais avec... modération !

    repondre message


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |