Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Connaissances culturelles des Grenoblois sur les fêtes de Pâques

Connaissances culturelles des Grenoblois sur les fêtes de Pâques

mardi 19 avril 2016, par Jean-Luc Tabailloux

Sondage réalisé au cours du week-end pascal 2016.
Organisé par l’Association Familiale Protestante Alpha auprès de 100 personnes sondées environ.
Résultats du sondage, bonnes réponses et commentaires.


Question 1 : Quel logo est associé historiquement au week-end de Pâques ?

a. Les oeufs ? 12
b. Les cloches ? 20
c. Les lapins ? 5
d. L’agneau ? 16
e. La croix ? 15

Ce premier résultat montre combien les fêtes de Pâques ont perdu de leur signification pour une majorité de Français.

L’agneau et la croix sont pourtant les symboles associés aux fêtes de Pâques dans la Torah, comme dans l’Évangile.

L’agneau est associé à la célébration de la première Pâque par le peuple juif.

La croix elle, est le lieu où les disciples du Christ disent qu’Il est mort en donnant sa vie pour réconcilier les hommes avec leur Créateur. Ce symbole est au cœeur de cette fête historiquement parlant, et pourtant il reste méconnu.
Mais qui a vraiment lu les Évangiles ? et la Torah ? Contenus dans la Bible.

Question 2 : Que signifie le mot Pâques ?

a. Une référence au nom d’une île lointaine ? 6
b. Une variété de chocolat ? 7
c. Une action signifiant “passer par-dessus” ? 20

Hé oui, chers concitoyens, vous aviez raison. Vous avez bien deviné.
Pâques est à l’origine une fête juive à laquelle Jésus-Christ va donner une nouvelle signification pour les chrétiens.
Quand l’ange exterminateur est passé sur l’Égypte qui retenait le peuple hébreu captif en esclavage, il est “passé par-dessus” les maisons qui avaient reçues la marque du sang de l’agneau sacrifié. En effet, toute famille juive qui avait cru à la Parole de l’Éternel révélée à Moïse, vit son premier-né épargné au cours de la 10e plaie d’Égypte.

Question 3 : La fête de Pâque est célébrée en premier par qui au cours de l’histoire ?

a. Le peuple Juif ? 23
b. Les chrétiens ? 39
c. Les musulmans ? 0
d. Les peuples panthéistes ? 0

Hé non ! Ce ne sont pas les chrétiens qui ont célébré en premier la Pâque, mais le peuple juif pour se rappeler de génération en génération de leur libération de l’esclavage en Égypte.
Cf. Livre de l’Exode chapitre 12 dans la Bible (Torah)

Plus tard, Le Christ va redonner un nouveau sens à la Pâque. Celui de la libération de la dette de nos fautes et de l’esclavage du péché, en disant dans l’Évangile de Matthieu chapitre 26 :

26 Au cours du repas, (NDLR : de Pâque) Jésus prit du pain, puis, après avoir prononcé la prière de reconnaissance, il le partagea en morceaux, puis il les donna à ses disciples, en disant :---Prenez, mangez, ceci est mon corps. 27 Ensuite il prit une coupe et, après avoir remercié Dieu, il la leur donna en disant :---Buvez-en tous, 28 ceci est mon sang, par lequel est scellé l’alliance. Il va être versé pour beaucoup d’hommes, afin que leurs péchés soient pardonnés.”

Question 4 : Pourquoi mange-t-on de l’agneau au cours de la fête de Pâques ?

a. Parce que c’est la fête du mouton pour tous les musulmans ? 2
b. En mémoire de la libération de l’esclavage du peuple juif en Égypte ? 10
c. En mémoire du prophète Jean-Baptiste qui a dit de Jésus-Christ :
“voici l’Agneau de Dieu qui efface les péchés (fautes) du monde” ?
42

Les bonnes réponses sont la B et la C.

On mange l’agneau pascal pour se souvenir que le premier-né de chaque famille qui a fait confiance aux paroles de l’Éternel données par Moïse, a été épargné lors de la 10e plaie d’Égypte.
Nuit fatidique qui a bien précédé la libération de l’esclavage du peuple Hébreu en Égypte.
Plus tard, dans l’Évangile de Jean au chapitre un et verset 29, le prophète Jean-Baptiste va reconnaître ceci dans une vision au cours du baptême de Jésus-Christ : “Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde”. Dieu avait enfin envoyé, selon sa promesse, le Messie souffrant annoncé par le Prophète Ésaïe (Ch.53 V.5) qui devait venir pour le pardon des péchés : il annonçait ceci 600 ans environ avant la naissance de Jésus-Christ :
“Mais c’est pour nos péchés qu’il a été percé, c’est pour nos fautes qu’il a été brisé.
Le châtiment qui nous donne la paix est retombé sur lui...”
Qui n’a pas besoin de pardon et de retrouver la paix avec Dieu ou son prochain ?

Question 5 : Que célèbre le peuple juif lors de la fête de Pâque ?

a. La libération de l’esclavage du pharaon égyptien ? 17
b. Le fait que leur premier-né a été épargné lors de la 10e plaie d’Égypte ? 12
c. Une fête de famille ? 10

Les réponses justes : A et B, mais c’est aussi une fête de famille y compris pour les non-pratiquants.

Question 6 : Que célèbrent les chrétiens lors de la fête de Pâques ?

a. La mémoire de la mort de Jésus-Christ par amour pour le monde ? 20
b. La mémoire du pardon de leurs péchés car ils croient que le Christ est mort pour leurs fautes ? 10
c. La réconciliation avec Dieu ? 7
d. Leur foi dans la résurrection de leur Sauveur et Seigneur Jésus-Christ ? 24

Bravo ! La bonne réponse était bien D. Les chrétiens pratiquants célèbrent avant tout la résurrection de leur Sauveur et Seigneur Jésus-Christ.
C’est le cœur de l’Évangile. “Si le Christ n’est pas ressuscité votre foi est vaine” dira l’apôtre Paul, ancien persécuteur des disciples du Christ, devenu champion de Sa cause après une révélation de Jésus-Christ ressuscité sur le chemin de Damas. Tous les disciples sont morts martyrs ou exilés avec ce message : “nous avons vu le Christ ressuscité”. Et ce message s’est répandu à une vitesse fulgurante dès le premier siècle.

Si le Christ est ressuscité alors nos péchés sont vraiment pardonnés.
Et si le Christ est vraiment ressuscité alors la mort n’aura pas le dernier mot.
Voilà pourquoi les disciples du Christ sont des optimistes invétérés.
Oui, l’Évangile est vraiment une Bonne Nouvelle.

Et ceux qui y croyaient avaient de bonnes raisons de le croire, semble-t-il.
Cf. le récit de Paul, l’ancien persécuteur des premiers chrétiens.
On y trouve ce témoignage, dans sa 1re lettre aux Corinthiens chapitre 15 versets 1 à 11.

Question 7 : La fête de Pâques cela change quoi dans votre vie ?

La réponse à cette question était attendue ...et triste.

Pour l’écrasante majorité des sondés (une centaine), la réponse à la question : “cela change quoi dans votre vie ?” était du genre : rien du tout, pas grand chose… Ces réponses montrent combien notre société a perdu ses valeurs judéo-chrétiennes et ne connaît plus la Bible, ni l’Évangile.

Pourtant comme des centaines de millions pourraient l’attester, quand on a fait la rencontre du Christ ressuscité cela vous bouleverse et change votre vie de manière durable et profonde ...pour le meilleur.

C’est l’expérience que l’équipe des sondeurs vous souhaitent à tous.
Afin que vous puissiez dire aussi un jour :
Le Christ est ressuscité ! Oui, Il est vraiment ressuscité !

Merci encore à tous ceux et celles qui nous ont accordé quelques minutes de leur temps pour répondre á ce sondage. Nous espérons que l’œuf de Pâques donné à cette occasion était bon. :-)

Pour en savoir plus, lisez la Bible, lisez l’Évangile...par exemple Évangile de Luc Chapitre 24 relatant la résurrection de Jésus-Christ.

Pour les sceptiques, allez donc faire un tour ici par exemple.

Répondre à cet article


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |