Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > 31 000 chrétiens se réunissent dans le désert en Egypte

31 000 chrétiens se réunissent dans le désert en Egypte

mercredi 4 décembre 2013, par Jean Igor Wolga


Voir en ligne : 31 000 chrétiens louent Dieu en plein désert !

Après les exactions et les massacres commis régulièrement par les islamistes contre les chrétiens en Libye, au Nigeria, en Égypte, en Syrie, et ailleurs, enfin une bonne nouvelle nous arrive en provenance du Moyen-Orient !
31 000 chrétiens égyptiens ont pu se réunir dans le désert de Wadi El Natroun à 110 km au nord du Caire, où ils ont pu organiser un grand festival d’évangélisation nommé « Count it Right » qui s’est tenu du 14 au 16 novembre 2013, et beaucoup ont fait une expérience personnelle avec Jésus Christ à cette occasion.
Voir l’information sur le site de l’association Portes Ouvertes.

La Bible contient de belles bénédictions pour l’Égypte, notamment dans le 19e chapitre du prophète Ésaïe, qui parle d’une période de guerre civile et de confusion en Égypte, avant la conversion de ses habitants à Dieu et la bénédiction finale qui apportera la paix et l’alliance entre l’Égypte, l’Assyrie, et Israël (Versions Parole de Vie et Segond 21).

1 Message au sujet de l’Égypte. Voici l’Éternel : il arrive en Égypte, monté sur un nuage rapide. Les faux dieux de l’Égypte tremblent devant lui, et les Égyptiens perdent courage.
2 L’Éternel dit : Je vais dresser les Égyptiens les uns contre les autres, ils se battront entre eux, frère contre frère, ami contre ami, ville contre ville, royaume contre royaume …
13 Les chefs de Soan sont devenus fous, les chefs de Memphis se trompent. Ce sont les chefs des provinces qui entrainent l’Égypte sur un mauvais chemin.
14 L’Éternel leur a fait perdre la tête. Oui, ces chefs entrainent les Égyptiens sur un mauvais chemin dans tout ce qu’ils font. Ils ressemblent à un homme ivre qui titube en vomissant …
19 Un jour, il y aura un autel pour l’Éternel au centre de l’Égypte, et près de la frontière du pays un monument en l’honneur de l’Éternel.
20 Ce sera un signe prouvant que le Seigneur de l’univers est présent en Égypte : quand les Égyptiens crieront vers l’Éternel à cause de ceux qui les oppriment, il leur enverra un sauveur qui les défendra et les délivrera.
21 L’Éternel se fera connaitre aux Égyptiens, et ce jour-là, les Égyptiens connaîtront l’Éternel. Ils le serviront en lui offrant des sacrifices et des dons. Ils feront des promesses à l’Éternel et les réaliseront.
22 L’Éternel frappera les Égyptiens. Il les frappera, mais il les guérira. Ils reviendront vers l’Éternel, et lui, il écoutera leurs demandes et les guérira.
23 Un jour, une route ira d’Égypte en Assyrie. Les Assyriens iront en Égypte, et les Égyptiens en Assyrie. Ensemble, ils serviront l’Éternel.
24 Ce jour-là, Israël sera le troisième, avec l’Égypte et l’Assyrie, à être une bénédiction pour toute la terre.
25 Le Seigneur de l’univers bénira le monde en disant : « Je bénis l’Égypte, mon peuple, l’Assyrie, que j’ai créée de mes mains, et Israël, la part qui m’appartient. »

L’Égypte (Mitsraïm en hébreu) a une place toute particulière dans la Bible, malgré son polythéisme et son idolâtrie, et a joué un rôle très important dans l’Antiquité biblique : elle a servi de lieu de refuge économique aux douze fils de Jacob et à leur famille, par l’intermédiaire de Joseph, ce fils de Jacob vendu comme esclave par ses frères, et à qui le pharaon avait donné le commandement de tout le pays d’Égypte. Les douze fils de Jacob ont donné naissance aux douze tribus d’Israël.
L’Égypte a servi d’incubateur pour que ces douze tribus deviennent un véritable peuple. Moïse, qui a libéré le peuple d’Israël de l’esclavage, a été élevé à la cour du pharaon d’Égypte.

Vers 270 avant J.C., le pharaon Ptolémée II Philadelphe, successeur d’Alexandre le Grand, fut à l’origine de la première traduction en grec de l’Ancien Testament, dite « version des Septante ».

L’Égypte a servi aussi de lieu de refuge pour Jésus, Marie et Joseph, lorsque le roi Hérode a fait massacrer les enfants de moins de 2 ans à Bethléem, car il craignait que l’enfant annoncé par les prophéties lui prenne son trône.

Une importante communauté juive a vécu en Égypte, notamment à Alexandrie, depuis l’époque d’Alexandre le Grand au 4e siècle avant J.C. jusqu’à ce qu’elle soit chassée par le colonel Nasser en 1956 puis en 1967.

Après quatre guerres contre Israël (en 1948, 1956, 1967, et 1973), l’Égypte fut le premier pays arabe à avoir reconnu Israël et signé un traité de paix avec l’état juif, le 26 mars 1979.

L’Égypte vit aujourd’hui une situation paradoxale : les frères musulmans, qui étaient interdits par les anciens présidents Nasser et Moubarak, ont confisqué à leur profit la révolution populaire de janvier-février 2011 (dont ils étaient absents au début), car ils étaient la seule force d’opposition organisée. Ils ont pris le pouvoir par des élections présidentielles démocratiques en juin 2012, mais ont instauré ensuite un pouvoir islamiste. Suite à de très importantes manifestations populaires en juin 2013 appelant à la démission du président Mohammed Morsi issu des frères musulmans, celui-ci a été destitué par le coup d’état militaire du 3 juillet 2013 sous la conduite du général Al-Sissi (un musulman pratiquant), au grand dam des pays musulmans, de l’Occident, et des États-Unis. Les chrétiens espèrent que l’armée saura garantir leur liberté de conscience et de culte, et ils sont l’objet de vengeances de la part des islamistes partisans de Mohammed Morsi (voir l’article publié par l’association Portes Ouvertes).
Mais les chrétiens résistent aux persécutions islamistes, et le grand rassemblement dans le désert est le témoignage de cette résistance pacifique.

Dans les temps futurs, l’Égypte et l’Assyrie (qui a donné naissance à la Syrie et à l’Irak, deux pays où les chrétiens sont actuellement persécutés), auront une place toute particulière aux côtés d’Israël dans le plan de salut et de paix de Dieu pour l’humanité.
La prophétie dit qu’une route reliera l’Égypte au Sud et l’Assyrie au Nord, de sorte que « les assyriens iront en Égypte, et les égyptiens en Assyrie ». Ce sera probablement une grande autoroute le long de la Méditerranée, passant par Israël, qui empruntera le tracé de l’antique « Via Maris », la voie de la mer, qui reliait autrefois l’Afrique et l’Asie. Ainsi il y aura non seulement la paix, mais aussi une alliance entre Israël et ses deux principaux voisins du Nord et du Sud, pour la prospérité économique et spirituelle de toute la région et du monde entier comme le dit le texte biblique.

Répondre à cet article

1 Message


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |