Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Sciences et Foi > Quel est l’âge de l’Univers ?

Quel est l’âge de l’Univers ?

samedi 14 septembre 2013, par Jean Igor Wolga

Un scientifique du prestigieux Massachusetts Institute of Technology réconcilie la chronologie de la Bible et celle de la Science.


Image du début de l’Univers transmise par le satellite Planck

Le 2 juillet dernier, une passionnante conférence a été donnée au CRDP de Grenoble (Centre Régional de Documentation Pédagogique) sur la « Mission Planck : l’histoire de l’Univers dévoilée », avec 3 chercheurs du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) qui ont participé à cette mission internationale : Alain Benoit, François Bouchet, et Andrea Catalano.

Après 15 mois d’observation spatiale, le satellite européen Planck, lancé le 14 mai 2009 à Kourou (Guyane française), nous a transmis ses premiers résultats, et notamment une image du rayonnement fossile, la plus ancienne lumière de l’Univers, qu’on appelle aussi le FDC (Fond Diffus Cosmologique), dont la température a été mesurée à 2,73 degrés Kelvin, c’est-à-dire 2,73 degrés au-dessus du zéro absolu. Ce FDC aurait été émis 380 000 ans après le Big Bang.

Les satellites COBE en 1992 et WMAP en 2001 avaient déjà transmis une image de ce rayonnement fossile, mais le satellite Planck a fourni des images 1000 fois plus précises que celles de COBE, confirmant les observations précédentes et confirmant la théorie du Big Bang.

Image transmise par le satellite COBE

Selon cette théorie, l’Univers serait né dans le néant comme une explosion à partir d’un état initial où il était extrêmement petit, extrêmement dense, et extrêmement chaud. L’expansion de l’Univers à partir de cet état initial a créé l’espace et le temps. Cette théorie a été une véritable révolution scientifique, car jusque dans les années 1960, on croyait que l’Univers était éternel, bien qu’en 1929 déjà l’astronome Edwin Hubble ait découvert que l’Univers était en expansion. Avec le Big Bang les scientifiques ont été obligés d’admettre que l’Univers a eu un commencement comme il est écrit dans la Bible ! C’était encore plus révolutionnaire que la découverte de la rotation de la Terre autour du Soleil par Copernic et Galilée.

Selon la théorie, les calculs, et les observations scientifiques, le Big Bang aurait eu lieu il y a 13,8 milliards d’années. La Bible dit que Dieu a créé le monde en 6 jours. Comment réconcilier ces deux chronologies aussi différentes ?

Le Dr Gérald Schroeder, diplômé du prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology), auteur des livres « Genesis and the Big Bang » (La Genèse et le Big Bang), « The science of God » (la science de Dieu), et « The hidden face of God » (la face cachée de Dieu), propose une solution à cette contradiction apparente, basée sur la théorie de la relativité d’Einstein et sur la relativité du temps, dans un article très intéressant publié le 12 août dernier sur le site Aish.fr : L’âge de l’Univers.

Cette relativité du temps est inscrite dans la Bible au Psaume 90, verset 4 : « Car mille ans sont, à tes yeux, comme le jour d’hier, quand il n’est plus, et comme une veille de la nuit » et aussi au chapitre 3 de la 2e épitre de l’apôtre Pierre, verset 8 : « Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. »

On sait que pour un voyageur dans l’espace qui se déplacerait à une vitesse proche de la vitesse de la lumière, le temps s’écoulerait beaucoup plus lentement que pour ceux qui seraient restés sur terre. L’expansion de l’univers fait que 2 objets distants de un parsec (soit 3,26 années-lumière) s’éloignent l’un de l’autre à la vitesse vertigineuse de 68 km/seconde.
Cette expansion s’accompagne d’une dilatation de l’espace et du temps qui fausse complètement la perception du temps selon que l’on regarde vers le futur ou vers le passé. Ainsi le récit de la Bible considère le temps en partant du commencement et en regardant vers le futur, alors que les scientifiques considèrent le temps en partant d’aujourd’hui et en regardant vers le passé. Ces deux visions ne s’opposent pas mais sont complémentaires.

Selon les calculs du Dr Schroeder, le premier jour biblique (appelé « jour un » dans le texte original) aurait duré environ 8 milliards d’années, le 2e jour biblique aurait duré la moitié du jour précédent, soit environ 4 milliards d’années, le 3e jour aurait duré la moitié du jour précédent, soit environ 2 milliards d’années, le 4e jour aurait duré un milliard d’années, le 5e jour 500 millions d’années, et le 6e jour 250 millions d’années. En faisant le total, on retrouve un ordre de grandeur de 15 milliards d’années, proche de l’âge de l’Univers calculé par les scientifiques.

Le Dr Schroeder conclut son article en disant : « Mais il y a plus. La Bible va plus loin et nous dit ce qui s’est produit chaque jour. A présent vous pouvez prendre la cosmologie, la paléontologie, l’archéologie et parcourir l’histoire du monde et constater, jour après jour, si ces périodes coïncident ou non. Je me permets de vous donner un indice : la correspondance est telle qu’elle a de quoi vous donner le frisson. »

P.-S.

Les opinions présentées dans l’article n’engagent que son auteur et les auteurs des sources citées.

Répondre à cet article

5 Messages

  • Quel est l’âge de l’Univers ? 17 septembre 2013 10:24, par Scott McCarty

    Bonjour !

    Les suppositions du érudit scientifique Dr. Schroeder sont intéressantes mais ne restent que suppositions.
    Le chrétien qui prend au sérieux la révélation écrite de la part du Créateur dans la Bible doit décider s’il va accepter la révélation de la Genèse chapters 1 et 2 comme exprimant la vérité sur la création de l’univers, et particulièrement
    Quel est l’âge de l’Univers ? Celle de la planète terre.

    DIEU Créateur avait choisi de communiquer Sa vérité pour nous sur la création en hébreu. Le fait incontestable selon l’hébreu de l’Ancien Testament est que le mot « yom » = « jour » attelé aux numéros ordinaux (premier, deuxième, etc.)employés comme un adjectif partout dans l’AT signifie toujours 24 HEURES, voir Gen 2.2-3 avec Ex.20.10-11 ; Ex. 40.17 ; 19.11 ; 16.5 ; 24.16 ; Lév 7.18 ; 2 Rois 20.5 ; Esdras 6.5 ; Dan. 5.14 ; Ez. 1.1 ; 43.27 ; Nom. 31.19 ; 2 Sam. 2.18 ; 1 Rois 8.66 ; Gen 8.5,14 ; encore six références dans lévitique.

    Il est à noter que la relation ordinal adjectif et jour continue le même principe de 24 heures dans le Nouveau Testament, Luc 13.32 ; 24.21 ; 1 Cor 15.4 ; Héb. 4.4.

    DILEMME MAJEUR !! Sur quelle base allons-nous interpréter la Bible ? Selon ses propres règles d’interprétation ou allons-nous prendre la science et scientifiques modernes comme « la vérité » = des lunettes « scientifiques » à travers lesquelles nous allons interpréter la Bible, la Genèse chapitres 1 et 2, par exemple ??!!

    En acceptant cette approche biblique, le chrétien sera ridiculisé par le monde païen et par les chrétiens, bien intentionnés,qui ne connaissent pas l’hébreu, mais qui prennent les diktats des scientifiques comme de l’argent comptant ?

    La tâche du chrétien est de « défendre » la communication du Créateur qui savait comment Il avait créé notre planète. Le monde sera toujours contre les Saintes Écritures. N’ayons pas peur de nous positionner du côté du Créateur.

    Sûrement le principe exprimé dans Exode 32.26 a-b devrait clore cet appel.

    Scott McCarty

    repondre message

    • Quel est l’âge de l’Univers ? 22 octobre 2013 13:49, par Jean Igor Wolga

      On ne peut pas être aussi catégorique. Ralph Shallis dans son livre « Il faut beaucoup de foi pour être athée » (Editions Farel) et John Alexander dans son livre « La Genèse, de l’univers et de la foi » (Editions Maison de la Bible) admettent que les jours de la création ne sont pas nécessairement des jours de 24 heures. Selon Alexander, il y a plus de 80 versets dans la Bible où le mot « yom » (jour) désigne des périodes plus longues que 24 heures.
      Le texte hébreu de la Genèse ne parle pas de premier jour, mais de jour un (yom ehad).
      Les scientifiques n’imposent pas des « diktats » mais rapportent des observations dont ils tirent des lois et des théories qui peuvent varier avec les progrès de la science.
      Ce qui est intéressant dans l’article original de Gerald Schroeder, c’est de montrer qu’il n’y a pas de contradiction mais une complémentarité entre la chronologie biblique, qui est une chronologie prospective, et la chronologie scientifique, qui est une chronologie rétrospective. Les échelles du temps ne sont pas du tout les mêmes dans ces deux cas.
      Comme le dit John Alexander, il y a « une merveilleuse harmonie » entre la Bible et la science, et on ne peut que s’en réjouir. Cela n’enlève rien à l’autorité de la Bible.

      repondre message

  • Quel est l’âge de l’Univers ? 18 septembre 2013 14:31, par Armel

    Article très intéressant !

    repondre message

  • Quel est l’âge de l’Univers ? 12 février 2015 11:33, par Simon

    Je viens de lire le livre « La Science de Dieu » du Dr Schroeder traduit en français, il est magnifique et permet de mieux appréhender les concepts abordés dans l’article. J’ai vraiment adoré.

    repondre message


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |