Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > A chacun sa vérité… mais en êtes-vous bien sûrs ? > La Pratique Religieuse aurait-elle un impact positif sur la Santé (...)

La Pratique Religieuse aurait-elle un impact positif sur la Santé ?

vendredi 11 janvier 2013, par Jean-Luc Tabailloux

Que penser de la déclaration du Professeur Richard Dawkins, grand pourfendeur des croyants et athée militant convaincu ? Il est allé jusqu’à suggérer qu’il faudrait interdire aux parents d’enseigner leurs enfants sur le plan religieux afin de préserver leur santé mentale.


Pourtant, les faits et la réalité contredisent ces affirmations gratuites. De nouvelles études médicales très sérieuses font voler en éclats ces partis-pris. La revue d’information, Time Magazine du 12 Février 2009 [1], en a fait sa une de couverture. Dans un dossier complet, on y explore les liens statistiques qui existent entre la santé des individus et leur pratique religieuse. Les études s’accumulent et on ne peut plus les ignorer.

Saviez-vous que les gens qui vont régulièrement dans un lieu de culte ont moins de risques de mourir au cours d’une année donnée que ceux qui n’y vont pas ? Que les gens qui croient en un Dieu d’amour se portent nettement mieux après avoir été diagnostiqués comme malades que ceux qui croient en un Dieu vengeur et punitif ? Même les gens atteints du SIDA s’en sortent mieux statistiquement pour résister à la maladie quand ils sont bien armés de leur foi.

Robert Hummer, un spécialiste de la démographie de l’Université du Texas, a démontré dans une autre étude menée depuis 1992 que les personnes qui ne vont jamais à l’église, ont deux fois plus de risque de mourir au cours des huit prochaines années que les gens qui y vont en moyenne une fois par semaine. [2]. Et pour couronner le tout, aller à l’église peut même prolonger votre vie de 2 à 3 années en moyenne.

Mais à quoi attribuer de telles prouesses statistiques liées à la pratique religieuse ?

La Bible dit que nous sommes des créatures spirituelles. Que nous avons été créés pour être en relation avec Dieu et avec nos semblables. Or la communauté chrétienne, justement, c’est d’abord des gens qui se rassemblent autour de quelqu’un, le Christ. Des gens qui, à cause de son enseignement, cultivent des relations et de l’entraide qui sont vitales pour la santé.

C’est une communauté qui exalte des valeurs qui collent à la vie et qui lui donnent un sens. Des valeurs qui poussent les croyants à fuir les comportements à risques, tels que l’ivrognerie, la drogue, la pratique de mœurs libertaires qui engendrent nombre de maladies sexuellement transmissibles. Des valeurs bonnes à la fois pour le corps comme pour l’âme. Pour n’en citer qu’une, je vous citerai l’un des 10 commandements : « Honore ton père et ta mère, afin que ta vie soit longue et heureuse sur la terre » : C’est le premier commandement avec une promesse.

Pour faire faire des économies à l’assurance maladie, Il faudrait peut-être écrire au ministère de la santé pour qu’on rembourse les frais kilométriques pour aller à l’église, vous ne croyez pas ? Mais ça, c’est une autre histoire !

Jean-Luc Tabailloux

Répondre à cet article


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |