Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > A chacun sa vérité… mais en êtes-vous bien sûrs ? > Le mal absolu

Le mal absolu

mercredi 4 janvier 2012, par Alain Wittmann


Existe-t-il, oui ou non, une éthique universelle ? Vaste débat mais que veulent dire ces termes quelque peu philosophiques ?

Prenons un exemple : de laquelle des affirmations suivantes êtes-vous le plus certains :

Je suppose que la plupart d’entre nous, sommes tout aussi certains de la 1re affirmation que de l’autre. De plus, elles sont vraies de façon universelle.

L’équation mathématique était vraie, même avant que quiconque ne se soit donné la peine de faire le calcul, et elle est vraie pour tous les peuples de cette planète, indépendamment du fait qu’ils y croient ou non. Elle reste vraie pour tous les temps. C’est ce que nous entendons lorsque nous disons qu’une chose est objectivement vraie.

Mais c’est également le cas pour l’affirmation concernant les Sabatier. Ce qu’ils ont fait était mal. Point à la ligne. Pas mal, parce que je le dis, ou que ma culture le dit, ou parce que j’ai été amené à penser de la sorte par mon éducation, c’est simplement mal. Même si nous ne savons peut être pas démontrer que leurs actions étaient objectivement et universellement mauvaises, nous savons au fond de nos cœurs qu’elles l’étaient. Nous ne pouvons tout simplement pas à imaginer un monde où il pourrait être moralement acceptable de torturer jusqu’à la mort sa propre fille.

Pourtant, à certaines époques, certaines cultures ont couramment pratiqué des actes qui nous choquent profondément aujourd’hui.

C’est vrai, il est évident que dans l’histoire de l’humanité, beaucoup de gens ont pensé que le genre de comportement illustré par les Sabatier était acceptable. Dans le monde antique, le sacrifice d’enfants était une manière relativement commune de montrer son respect pour les dieux. C’était la « bonne » chose à faire. Pourtant, dans ce même contexte, l’Ancien Testament, la 1re partie de la Bible, montrait déjà clairement que Dieu considère ce comportement comme moralement détestable (Lévitique 20:1-5).

Mais alors, qu’est ce qui rend de telles choses universellement et objectivement mauvaises ?

Si nous voulons reconnaître que la morale transcende nos propres convictions et notre propre culture, alors la seule origine possible d’un tel ordre moral transcendant, c’est Dieu. Car si nous y réfléchissons, il n’y a tout simplement pas quelque chose ou quelqu’un d’autre que Dieu, qui puisse soutenir une morale qui soit objective, intemporelle et universelle. Pour parler franchement, si nos amis veulent prétendre que les actions des Sabatier ont été absolument mauvaises - et je suppose que la plupart d’entre eux souhaitent le dire - ils doivent aussi reconnaître que c’est Dieu seul qui fonde un tel jugement.

P.-S.

Article librement adapté à partir de diverses sources Internet et radiophoniques.

Vous pouvez retrouver la rubrique « Point de vue », entre autres sur « Radio Phare FM » 96.6 MHz dans l’agglomération grenobloise.

Répondre à cet article


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |