Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > A chacun sa vérité… mais en êtes-vous bien sûrs ? > Vérité morale absolue ou intolérance ?

Vérité morale absolue ou intolérance ?

vendredi 28 décembre 2012, par Jean-Luc Tabailloux

Peut-on encore croire aujourd’hui en une vérité morale absolue sans tomber dans l’intolérance ?


Effectivement, débattre sur des principes moraux absolus avec quelqu’un qui croit en leur inexistence peut être parfois très frustrant. Nous vivons dans une société qui prône un relativisme absolu, ce qui est déjà une contradiction en soi. En effet, comment ce qui est relatif peut-il être absolu ? On se le demande !
Mais quel but poursuivent donc les chrétiens dans ce genre de débat ?

Le but poursuivi est d’établir qu’il est possible de défendre l’idée qu’il y a des vérités morales universelles et absolues. Qu’il existe un ordre naturel créé par Dieu pour notre bien, qui s’applique en tout lieu, en tout temps et à toutes les cultures. Des vérités qui, quand on les transgresse, sont nuisibles à notre existence. D’ailleurs, ceux qui affirment que tout est relatif ne vivent pas comme si tout était relatif, car c’est invivable. Ceux qui ont essayé sont, soit déjà morts, soit en prison. Dire cela n’est pas une question de fanatisme mais de cohérence avec la réalité.

Le christianisme affirme donc un certain nombre de vérités universelles pas toujours faciles à entendre. Des vérités qui nous poussent, non pas au fanatisme, mais à nous examiner nous-même sans concession. Des vérités qui nous poussent plutôt vers l’humilité que vers l’arrogance. Sans elles, on ne peut comprendre le monde qui nous entoure, ni dans sa beauté, ni dans ses horreurs. Sans ces vérité vraies et absolues, on ne peut comprendre ce que signifie avoir une vision chrétienne et biblique du monde.

Mais par où commencer dans ce débat ?

Dans la vie en vrai, le slogan « tout est relatif » est très relatif. Allez le dire aux survivants du génocide cambodgien dont les parents ont été assassinés de manière arbitraire ! Et oui, tout est relatif tant que ça touche les autres et que je n’en fais pas les frais ! Oserions nous encore affirmer, comme beaucoup, que la vérité avec un grand V n’existe pas, voire n’a même jamais existé ? Au dedans de vous, tout votre être ne crie-t-il pas comme l’affirme la Bible : « Je suis une personne digne de respect parce que faite à l’image de Dieu et pas juste un tas de molécules ambulant dont on peut disposer à merci ! »
J’aime bien faire remarquer à mes amis relativistes l’incohérence de leur système de pensée. S’ils croient que tout est relatif, d’où leur viennent donc cette soif de tolérance et de justice ? D’où leur viennent donc ces idées de ce qui est bien ou mal ? Sur quels fondements peuvent-ils taxer d’intolérance telle idée, ou tel comportement ? Ou alors, tout peut arriver.
On peut légiférer pour déclarer comme bien ce qui était mal il n’y a pas si longtemps. Tout n’est plus qu’une question de majorité parlementaire, un simple rapport de force.

Enfin n’oublions pas l’essentiel. Le Christ a affirmé être l’incarnation vivante de La vérité avec un grand « V » ! Dans ce débat avec nos détracteurs, puissions-nous, nous aussi, être empreints des sentiments d’amour et de respect qui l’animaient. Disons la Vérité dans l’amour ! « Charité pour les personnes, mais pas de pitié pour les idées ! »

Jean-Luc Tabailloux

P.-S.

Article librement adapté à partir de diverses sources Internet et radiophoniques éditées par Jean-Luc Tabailloux.

Pour poursuivre la réflexion, un livre de philosophe : « Jésus et les autres divinités » de Ravi Zacharias. Éditions Vida

Vous pouvez retrouver la rubrique « Point de vue », entre autres sur « Radio Phare FM » 96.6 MHz dans l’agglomération grenobloise.

Répondre à cet article


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |