Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Actualité et Culture : une vision chrétienne du monde > La guerre contre l’Iran a-t-elle déjà commencé ?

Un sujet tabou ...

La guerre contre l’Iran a-t-elle déjà commencé ?

Deux évènements récents très importants passés sous silence mais hautement significatifs.

mardi 6 décembre 2011, par Jean Igor Wolga

La guerre contre l’Iran à laquelle se prépare plus ou moins en secret l’Occident peut être précédée par des premières attaques pouvant prendre des formes variées, depuis l’attaque informatique jusqu’aux actions de sabotage.


Voir en ligne : La guerre entre Israël et l’Iran a déjà commencé

Il ne se passe pas de semaine depuis plus de 5 ans sans que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad ne menace de « rayer Israël de la carte ». Les missiles balistiques iraniens sont capables non seulement d’atteindre Israël, mais aussi les autres pays du Moyen-Orient, du Proche-Orient et du Sud de l’Europe.

L’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) a adopté le 18 novembre dernier à une très large majorité une résolution accusant l’Iran de se doter de la bombe atomique et de vouloir s’en servir. La menace iranienne est prise très au sérieux non seulement par Israël mais par de nombreux pays arabes qui demandent aux Etats Unis d’intervenir militairement contre l’Iran. La Grande Bretagne, dont l’ambassade a été mise à sac le 29 novembre, envisage une action militaire.

Une première attaque possible contre les installations nucléaires de l’Iran a été un virus informatique très puissant et très sophistiqué appelé « Stuxnet », découvert en juin 2010, et qui est capable de paralyser les machines industrielles fabriquées par Siemens, dont sont équipées justement les usines d’enrichissement d’uranium iraniennes. Les centrifugeuses de Natanz et Bushehr en particulier ont été mises hors service pendant plusieurs mois. On ne connaît pas exactement l’origine de ce virus mais on soupçonne les services secrets israéliens, en collaboration avec les américains, de l’avoir mis au point.

La Ména (Metula News Agency) est une agence de presse basée à Metula, ville située à l’extrême Nord d’Israël (région qu’on appelle le « doigt d’Israël »). Son rédacteur en chef, Stéphane Juffa, spécialisé en analyse géostratégique et parfaitement francophone, est venu à Grenoble le 22 novembre dernier pour donner une conférence sur l’actualité au Moyen-Orient.

Il a expliqué que l’agence Ména, malgré sa taille modeste, a été très souvent en avance sur les autres grandes agences de presse de la planète pour l’analyse des évènements de cette région du monde. En effet, de son bureau, il peut voir les lignes du Hezbollah libanais qui sont à moins de 400 mètres. Dans cette agence travaillent en parfaite harmonie des journalistes juifs, arabes, chrétiens ou musulmans.

Il a surtout parlé de la menace iranienne qui se précisait de plus en plus et qui pourrait se concrétiser dans un avenir très proche de quelques mois, en insistant sur le fait que cette menace était extrêmement grave pour le Moyen-Orient tout entier et pour la paix mondiale, et qu’il restait très peu de temps pour la contrecarrer.

Il a parlé de la très forte explosion qui a eu lieu le 12 novembre dernier dans la base de missiles balistiques appelée Modarres, située à 37 km de Téhéran, qui a été ressentie avec violence jusque dans la ville de Téhéran, où des vitres ont été brisées et où on a craint un tremblement de terre. Dès le lendemain la Ména publiait une analyse précise de l’évènement, révélant que cette explosion avait eu lieu dans une base de lancement de missiles Shihab-3 et Shihab-4 pouvant servir à transporter une bombe atomique, et révélant que le général Tehrani-Moqadam, l’homme en charge des missiles et du transport des armes de destruction massive, avait perdu la vie ainsi qu’une cinquantaine de « Gardiens de la Révolution » spécialistes de ces armes.

Selon Stéphane Juffa, si Israël ou une puissance occidentale voulait neutraliser la menace iranienne, elle s’y prendrait en s’attaquant aux missiles lanceurs d’armes nucléaires, puis aux moyens de défense anti-aériens, puis aux infrastructures pour paralyser les transports d’armes et de troupes, afin de laisser le champ libre à un raid aérien pour détruire les installations nucléaires. Ce qui s’est passé à Modarres le 12 novembre ne peut pas être, selon Stéphane Juffa, dû à un accident ou au hasard, mais c’est très probablement le résultat d’une opération commando, première étape de ce plan.

Sources : article de Stéphane Juffa “Explosion en Iran : merci le hasard” (info Mena n° 011311/11 du 13 novembre 2011) complété par l’article de Jean Tsadik “A 37 kilomètres de Téhéran” (info Mena n° 011611/11 du 16 novembre 2011) consultables en ligne sur le site de la Mena ; info AFP du 5 décembre 2011 “L’Explosion de novembre en Iran : les USA et Israël seraient impliqués

Une autre explosion très puissante, dont on a parlé encore moins que de la première, est survenue après la conférence de Stéphane Juffa, le 28 novembre dernier à Ispahan, à 340 kilomètres au Sud de Téhéran, endommageant la seule usine du pays permettant la transformation du minérai d’uranium en fluorure gazeux d’uranium, envoyé ensuite vers l’usine d’enrichissement de Natanz. Cette explosion a probablement retardé d’au moins un an la mise au point définitive de la bombe atomique, d’autant plus que les sanctions internationales contre l’Iran rendent plus difficile la reconstruction de l’usine d’Ispahan.

Sources : article de Jean Tsadik “L’Iran incapable de défendre ses sites stratégiques” (info Mena n° 012911/11 du 29 novembre 2011) complété par “Ispahan - Exclusif” (mise à jour Mena du 30 novembre 2011) consultables en ligne sur le site de la Mena ; article de Michel Colomès du Point “Deux cartes contre l’Iran, mais pas d’atout” du 3 décembre 2011

Le danger iranien pour la paix mondiale est réel et très sérieux. On n’a jamais vu un état membre des Nations Unies (l’Iran) menacer de destruction totale un autre état membre (Israël), et ceci de façon répétitive et obsessionnelle pendant des années, dans l’indifférence de la communauté internationale et de l’ONU.

En tant que chrétiens, nous prions pour la paix au Moyen Orient et dans le monde (sachant que la vraie paix se trouve en Jésus Christ), et nous prions pour que les sanctions économiques internationales, les menaces d’intervention militaire, et l’opposition intérieure au régime de Téhéran portent leur fruit, et permettent de résoudre pacifiquement la crise iranienne, avant qu’il ne soit trop tard...

Bon nombre de lecteurs de la Bible, mais pas tous, pensent qu’elle prédit qu’avant le retour de Jésus Christ il y aura un jour une grande coalition internationale des ennemis d’Israël, mais celle-ci n’est pas encore imminente. Souvenons-nous des paroles apaisantes de Jésus-Christ disant : « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous de vous alarmer car cela doit arriver. Mais ce ne sera pas encore la fin. » (Evangile selon Matthieu, chapitre 24, verset 6).

Répondre à cet article

1 Message

  • La guerre contre l’Iran a-t-elle déjà commencé ? 28 décembre 2011 06:50, par Frédéric Maret (pasteur, Eglise Baptiste du Septième Jour)

    En tant que Chrétiens, prions aussi pour que les sanctions économiques contre l’Iran n’aient pas comme conséquence la mort par malnutrition de milliers d’enfants iraniens. Prions pour l’Iran, et pas seulement pour sa minorité chrétienne ; pour que ce pays plurimillénaire, dont la naissance est décrite dans la Bible (Daniel 5), fort d’une culture éblouissante, ne soit pas non plus rayé de la carte ; et prions pour que l’obsession pro-israélienne de ce qu’il est convenu aujourd’hui d’appeler les « Évangéliques » n’ait pas pour conséquence la complaisance de millions d’Occidentaux pour une islamophobie devenue systématique et meurtrière. Puisse l’affaire irakienne servir de leçon. Ceci qui n’exclue bien sûr pas de prier pour Israël, et pour les Palestiniens, qui, ne l’oublions pas, partagent dans une large mesure la même destinée...

    repondre message


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |