Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > En avoir le coeur net... > Témoignages > « Dans mon coma, j’ai eu une vision de Jésus sur la croix »

« Dans mon coma, j’ai eu une vision de Jésus sur la croix »

Témoignage de Jacqueline, à l’occasion de son baptême, le 5 juin 2011

vendredi 5 août 2011, par Jacqueline


Peux-tu nous décrire ton arrière-plan familial ?

Je suis issue d’une famille catholique. Je suis allée au catéchisme, qui était fait par des religieuses, car ma mère tenait à ce que j’y aille. Mais on ne parlait pas de Dieu à la maison.

Après la confirmation, je n’ai plus eu aucune pratique religieuse.

Est ce qu’il t’arrivait cependant de chercher Dieu ?

Il m’est arrivé de prier à certaines occasions, par exemple aux décès de mon fils Yann et de ma mère. Je cherchais Dieu dans les épreuves seulement.

Comment aujourd’hui tu peux affirmer que Dieu, lui, te cherchait ?

Le 20 juin 1994, j’ai eu un accident de voiture. Je suis restée 2 mois dans un coma profond. Dans mon coma, j’ai eu une vision de Jésus sur la croix. Le sang coulait, ça me faisait mal et je me suis détournée de cette vision. J’ai vu aussi, comme dans un reflet, le visage de ma mère, qui me disait : « Courage, Jacqueline, tu vas guérir. »

Quand je me suis réveillée, j’avais complètement perdu la mémoire, et je déprimais beaucoup. Au bout de 4 mois, j’ai commencé à retrouver la mémoire, et le médecin qui m’a opérée a dit que c’était un miracle.

Je pensais souvent par la suite à tout cela, mais je n’osais pas en parler.

Qu’est ce qui a déclenché ta conversion ?

Au début 2009, un ami de mon fils Michel, Philippe, m’a emmenée dans son église, à Grenoble, et l’accueil chaleureux que j’ai reçu m’a beaucoup émue, et épatée. Ensuite Philippe m’a conseillée de venir ici, à Brignoud [1] avec sa mère.

C’était la première fois de ma vie que j’étais si bien accueillie. J ai pleuré au culte pratiquement toutes les fois, particulièrement au cours des chants. Je pensais aussi beaucoup au fils que j’ai perdu. Puis j’ai participé au parcours Alpha, où chacun donnait son témoignage, et où on a aussi écouté le mien.

Enfin j’étais crédible, écoutée, reconnue.

Qu’est ce que tu aimes le plus aujourd’hui dans ta vie d’église ?

Les prières du mardi [2] m’ont complètement épatée, surtout celles pour mes enfants, et elles m’épatent encore, car j’ai vu les exaucements. Par exemple, ils ont trouvé tous les deux un travail qui leur plait. Dans nos relations aussi, il y a plus de paix.

Et qu’est ce qui a changé pour toi aujourd’hui ?

Moi, à présent je prie, je suis plus sereine et mon caractère s’améliore. Un copain de Yann m’a dit récemment : « Tu rayonnes ! » On ne me l’avait jamais dit.

Que représente Dieu pour toi ?

Pour moi, Dieu est comme un ami, il est près de moi au quotidien, il m’écoute. Il fait partie de ma vie, il est toujours présent. Il m’exauce quand je prie pour le malades.

C’est pour ça que la prière du mardi est très importante pour moi. Je suis de plus en plus convaincue que Dieu écoute quand on prie en groupe, car je vois les fruits de mes prières, de nos prières, quand on prie pour les malades, pour nos enfants, pour ceux qui sont dans l’angoisse.

On a les mêmes pensées, on forme un groupe solide, et ça me fait chaud au cœur. Et l’exaucement de nos prières est un réel encouragement pour nous tous.

Que représente le baptême pour toi ?

Dieu avec moi, et moi avec lui.

Et maintenant, comment vois-tu ton avenir avec Dieu ?

Tout ce que je veux à présent, c’est faire du bien. Mon avenir, il est dans la foi en Dieu, la confiance en lui, et à l’intérieur de cette église de Brignoud, avec ces liens fraternels qui me remontent le moral.

Le mot de la fin ?

Merci à vous tous ! Merci d’abord à mes enfants qui m’ont soutenue quand je suis sortie du coma.

Merci à vous tous qui m’avez consolée après le décès de mon fils Yann, merci pour vos sourires, merci de m’avoir écoutée et encouragée !

Notes

[2Jour de la réunion de partage, lecture de la Bible et prière alternativement à l’Espace Évangile ou dans différents groupes de quartier de la vallée du Grésivaudan

Répondre à cet article


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |